DraKo’s Lair

Archive for May 2005

Ouais je sais je deviens une vrai petite meuf, je suis entrain de blogger sur miss univers, mais bon je suis sur le net et j’ai rien d’autre à raconter, so what the hell …

Alors l’heureuse gagnante de cette année est une belle canadienne avec de magnifique yeux bleux ( pas aussi jolis que les yeux verts de ma chérie, mais pas mal quand même)

bon voila, je m’étale pas sur le sujet, parceque ça m’as fait suffisament chier de regarder (ma mère me l’as imposé !!!) je vais pas en plus en parler pendent des heures 🙂

Chanteur principal et poète lyrique pour des Doors, Jim Morrison est une des figures les plus légendaires et influentes dans l’histoire du rock & roll.

Inquiétante poésie riche en image des lyriques de Morrison, parfaitement soutenu par le tourbillonnement des Doors, le rock psychédélique éclectique, lui assuré le statut d’icône ininterrompu, tandis que son affection pour la tactique de choc théâtrale et l’angoisse nihiliste a influencé des imitateurs innombrables.

À la différence d’autres artistes psychédéliques, qui ont eu tendance à favoriser le caprice ou le mysticisme, Morrison a vu l’expansion de conscience comme une façon de gagner l’accès aux désirs sombres, non reconnus de l’esprit subconscient; Son identité déchaînée a dominé ses chansons avec une soif de violence, de sexe, d’alcool, de drogues, d’autodestruction, et de quoi que ce soit d’interdit pour n’importe quelle raison par l’autorité de milieu conservateur Américain, il a essayé de vivre ce style de vie du mieux qu’il as pût …

En papotant avec ce cher Joe, il y a a peine quelques minutes, on as eu l’idée de demandez à tous les seurfeurs sur ce blog de nous raconter leur Week- End.
Je commence : Samedi, j’ai passé l’apres-midi à Menel Bourguiba, une charmante petite ville au nord de la Tunisie, chez ma grand-mère.
Dimanche on est parti mager au bord de l’eau avec ma dulciné et mes parents.
un WE assez sympa puisque j’ai vu ma copine tout le temps
Joe : a fait une ballade en fôret et c’etait assez cool …
et toi ?

– C’est la pluie qui empêcha le brigadier de s’apercevoir qu’il s’était mis à neiger.

– Quand le contrevenant a crié :”Espèce de gros con !” dans son dos, le brigadier de service a aussitôt cru se reconnaître et a verbalisé..

– L’homme nous déclara qu’il avait effectivement frappé son adversaire avec une manivelle, mais en faisant bien attention à ne pas lui faire mal.

– Le trou de balle était si gros que nous avons pu y mettre 2 doigts.

– L’homme a insisté pour nous présenter son préjudice qui ne mesurait pas plus de 10 cm.

– Si nos gendarmes n’étaient pas intervenus, le viol n’aurait sûrement jamais eu lieu.

– Pour finir, l’interpellé avoua le vol ainsi que quelques autres meurtres.

– Si l’appel n’a pas obtenu de réponse, c’est qu’il est parvenu au poste vendredi en fin de matinée alors que le permanent de service venait de partir se coucher comme tous les jours à la même heure.

– Nous avons donc pu constater qu’il n’y avait rien a constater.

– Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés.

– Le plaignant, visiblement en état d’ébriété, prétendait s’appeler Jésus et signa le formulaire d’une croix.

– Ses explications étaient si embrouillées que nous avons dû le relâcher faute d’avoir la preuve que nous pouvions comprendre ses explications.

– L’homme qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas s’entendre très bien avec elle.

– L’homme niant toute culpabilité, nous l’avons arrêté… Le suspect s’est alors décidé à passer aux aveux complets pour nous prouver qu’il n’était pour rien dans cette affaire.

– L’homme avait essayé de cacher l’arme dans ses bottes, malheureusement pour lui, il s’agissait d’un fusil dont la longueur dépassait.

– L’animal n’a fait qu’une bouchée de la carrosserie du véhicule.

– Arrêté par les gendarmes, le voleur les a menacé d’appeler la police.

– Il est à noter que les deux véhicules sont entrés en collision l’un avec l’autre, exactement le même jour.

– En nous priant d’accepter ses excuses, l’homme nous affirma que ses injures étaient bien l’expression de sa pensée et que l’incident était donc clos.

– Malgré un taux d’alcoolémie de 3,8 g, le conducteur avait gardé toute sa lucidité pour écraser l’animal.

– Sous le coup de la colère, l’homme mangea une pomme en ricanant…

– C’est à l’intersection de deux routes que le mur a violemment heurté la voiture.

– Un violent coup de marteau l’avait cloué au lit depuis deux jours.

– Le pendu est mort noyé.

– Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile d’aliénés, il a été conduit par la gendarmerie.

ils sont drôle ces poulets !

Au même titre que le ballet ou l’opéra, le striptease est un art. C’est l’avis d’un tribunal d’Oslo, qui a donné raison à un propriétaire de club de nuit contre l’administration fiscale.

“Je suis très satisfaite. Quatre vingt dix pour cent de mes clients me disent que ce que je fais est de l’art”, a expliqué une stripteaseuse du Dream Go Go Bar de Trondheim, au micro de la radio NRK.

La justice a estimé que le striptease devait être traité comme n’importe quelle autre performance artistique, de la comédie à l’opéra, qui ne sont pas sujets à la TVA.

L’administration fiscale norvégienne avait demandé un million de couronnes norvégiennes au Blue Angel Club d’Oslo, expliquant que les stripteaseuses ou stripteaseurs n’étaient pas des artistes et que les billets pour assister à leurs représentations étaient soumis à la TVA (25%).

Les avocats du Blue Angel ont expliqué que les stripteaseuses du club faisaient preuve de talent artistique lorsqu’elles enlevaient leurs habits d’infirmières, de policières ou de danseuses de flamenco.

Désolé je peux pas vous répondre je suis entrain de faire mes bagage pour aller en Norvège 🙂

Source : Reuters

Joyeux Anniversaire mon cher Adib
Quelle belle image…

Il était une fois, une Fourmi heureuse et productive qui, tous les jours, arrivait de bonne heure à son travail.
Elle passait toute sa journée à travailler dans la joie et la bonne humeur, poussant même la chansonnette.

Elle était heureuse de travailler et son rendement était excellent mais, malheur!, elle n’était pas pilotée par un manager …

Le Frelon, PDG de l’entreprise, considérant qu’il n’était pas possible que la situation puisse perdurer, créa un poste de manager pour lequel il recruta une Coccinelle avec beaucoup d’expérience.

La première préoccupation de la Coccinelle fut d’organiser les horaires d’entrée et de sortie de la fourmi.

Elle créa également un système de compte-rendu et de fiches navettes.
Très vite, il fallut engager une secrétaire pour l’aider à préparer les dossiers et le reporting, si bien qu’elle recruta une Araignée qui mis sur pied un système de classement et qui fut chargée de répondre au téléphone.

Pendant ce temps là, la fourmi heureuse et productive continuait de travailler, travailler, travailler. Le Frelon, PDG de l’entreprise, était ravi de recevoir les rapports de la Coccinelle, si bien qu’il lui demanda des études comparatives avec graphiques, indicateurs et analyse de tendance.

Il fallut donc embaucher un Cafard
pour assister le manager et il fallut acheter un nouvel ordinateur avec une imprimante.
Assez vite, la Fourmi heureuse et productive commença à baisser de rythme et à se plaindre de toute la paperasserie qui lui est dorénavant imposée.

Le Frelon, PDG de l’entreprise, considéra qu’il était temps de prendre des mesures.
Il créa donc le poste de chef de service pour superviser la Fourmi heureuse et productive.

Le poste fut pourvu par une Cigale qui changea tous le mobilier de son bureau et qui demanda un nouveau fauteuil ergonomique ainsi qu’un nouvel ordinateur avec écran plat.

Seulement, avec plusieurs ordinateurs, il fallut aussi installer un serveur réseau.
Le nouveau chef de service ressenti rapidement le besoin de recruter un adjoint (qui était son assistant dans son ancienne entreprise) afin de préparer un plan stratégique de pilotage ainsi que le budget de son nouveau service.
Pendant ce temps-là, la Fourmi était de moins en moins heureuse et de moins en moins productive.

“Il va nous falloir bientôt commander une étude sur le climat social”, dit la Cigale.
Mais, un jour, le Frelon, PDG de l’entreprise, en examinant les chiffres, se rendit compte que le service dans lequel la Fourmi heureuse et productive travaille n’était plus aussi rentable qu’avant. Il eut donc recours aux services d’un prestigieux consultant, M. Hibou, afin qu’il face un diagnostic et qu’il apporte des solutions.

Le Hibou fit une mission de trois mois dans l’entreprise à l’issue de laquelle il rendit son rapport :

“il y a trop de personnel dans ce service”.

Le Frelon, PDG de l’entreprise, suivit ses recommandations et…
licencia la Fourmi!

Moralité :
Ne t’avise jamais d’être une Fourmi heureuse et productive.
Il vaut mieux être incompétent et ne servir à rien.
Les incompétents n’ont pas besoin de superviseur, à quoi cela servirait puisque tout le monde le sait !

Si malgré tout, tu es productif, ne montre pas que tu es heureux au travail, on ne te le pardonnerait pas.

Si tu t’obstines à être une Fourmi heureuse et productive, monte ta propre entreprise : au moins tu n’auras pas à faire vivre les Frelon, Coccinelle, Araignée, Cigale, Hibou et autre Cafard.

Lamentablement, tout ceci est basé sur des études scientifiques universitaires qui démontrent que la majorité des être humains tendent à devenir des parasites …


Archives

Categories

Tweet Tweet Tweet

feeds