DraKo’s Lair

Archive for December 2005

Pour finir l’année en beauté au lieu de te souhaiter toutes les conneries habituelles
je finirai par une note d’humour :

Via : Acid Blade

Advertisements
Et voila la série continue, hier pour la 5ème fois je suis parti chez le dentiste.
Bon RDV à 5h, nous sommes déjà devenu pote, il étais content de me voir et nous sommes passé à l’action tout de suite, (esprit tordu va !).
Je m’installe sur le siège (confortable j’avoue) et le voila qui commence a tailler le plombage de la première dents, puis il s’attaque à la deuxième, la deuxième justement était plus délicate à traiter, il fallait faire sauter l’ancien plombage et en mettre un nouveau, histoire de bien faire le travail.
Bref il me met de la résine, et après il utilise une sorte de “séchoir a dent” un peu plus petit que celui qui sert pour les cheveux, et il y a pas d’air mais de la lumière concentrée, pour scher le bazard rapidement.
Ensuite on passe aux emprintes … pas digitales c’est pas un kondé, mais dentaire.
C’est cool, parceque maintenant on pourra m’identifier grâce à mes dents 🙂
Hassilou, il a fait un moule des mes dents et emballé le tout pour l’envoyer au labo (mdr on dirai une série policière)
Pour finir et faire court (j’ai du travail qui m’attend) il a été très sympa et il m’as accordé une remise de plus de 25%
Coooool je suis moins pauvre 🙂
La fin de l’année approche (je sais tu l’as remarqué) et donc tous commencent à prendre de bonnes résolutions pour l’année suivante, comme tout le monde.

Des résolutions qui après le premier Janvier, on aura tous oubliés. Je commence à croire que c’est leur seul but, on en prend, on en parle, et pouf on oublie !!!

Du coups cette année j’ai décider de prendre des résolutions que je suis sur de tenir.

Alors mes résolutions pour 2006 :

  • Ne pas arrêter de fumer
  • Ne pas arrêter de boire
  • Ne pas commencer à faire de sport
  • Ne pas manger sainement ni dormir tôt
  • Ne pas chercher à devenir plus intelligent que ce que je suis
  • Ne pas essayer de passer pour un charmant garçon tout gentil
  • Et de pas prendre de résolutions pour 2007

🙂

Salut à tous, le processus de la soirée est enclanché, pour tous ceux qui sont sur la liste La blogeuse prendre contact avec vous pour fiinaliser les détails.
Merci de confirmer 🙂

PS: ça n’as rien à voir avec le programme proposé par Infinity 🙂

Bon personne ne m’as passé ce relais que j’ai trouvé chez Infinity, mais j’aime bien ce truc, ca me rapelle les interviews à la Ardisson

Si j’étais un instrument de musique
Je serai une guitare folk, tout siplement parceque j’aime bien 🙂

Si j’étais une chanson
Epitaph de King Crison … jamais meilleure chanson n’avais mieux exprimé l’amour et le despoir.

Si j’étais un mot
Certaiment une insulte, vu mon caractère et mon tempèrament …

Si j’étais une couleur
Sans doute le Rouge, une couleur chaude, énergique, sanguinaire …

Si j’étais une maison
Une petite cabane perdu dans une montagne

Si j’étais un endroit
L’arbre de vie, solitaire, seul et pourtant …
(http://images.easyart.com/i/prints/rw/lg/5/8/Yann-Arthus-Bertrand-L-Arbre-de-Vie-58346.jpg)

Si j’étais une voiture…
Une voiture de spot nerveuse et qui demarre au quart de tour

Si j’étais un animal …
Un lion, majestueux (:) ) fort et surtout paresseux

Si j’étais un fruit
Une banane … tordu mais tellement bon 🙂

Si j’étais un bloc note
Celui d’une âme solitaire … qui ne dis pas ce qu’il voit

Voila je passe tout de même le relais parceque ce truc est intéressant à
Ma Femme, Tom, Adib, et NFM (meme si il fait de la resistence)

LEÇON 1 :
Un homme entre dans la douche au moment précis où sa femme en sort, lorsque la sonnerie retentit à la porte de leur maison.
Après une brève discussion pour savoir lequel de deux va aller répondre, la femme cède et s’enroule dans une serviette de toilette, descend les escaliers en courant et ouvre la porte d’entrée.
C’est Jean-Marc, le voisin de palier. Avant qu’elle ait pu dire un mot, il lui lance :
Je te donne 200 euros immédiatement si tu laisses tomber la serviette qui te couvre ».
Un peu étonnée, elle attend quelques secondes puis desserre la serviette et se retrouve nue devant Jean-Marc.
Il la regarde, puis lui tend 200 euros en billets de 50. Un peu éberluée par cet épisode mais contente de la petite fortune qu’elle vient de faire en à peine 10 secondes, elle remonte dans la salle de bain. Son Mari, encore sous la douche, lui demande « C’était qui? ».
« C’était Jean-Marc, le voisin de palier » répond-t-elle.
Le mari :« Super, il t’a rendu les 200 euros qu’il me devait? »

Morale de la leçon 1 :
Si vous partagez à temps avec vos partenaires des informations critiques relatives au crédit et à la prise de risque, vous pourrez éviter une mauvaise publicité.

LEÇON 2 :
Au volant de sa voiture et en route vers le couvent, un prêtre croise une nonne à pied. Il s’arrête, et lui offre de la raccompagner au couvent.
Elle accepte, monte dans la voiture, et en croisant ses jambes, révèle une magnifique paire de jambes. Le prêtre ne peut s’empêcher de les regarder et perd un instant le contrôle de sa voiture. Après avoir retrouvé la maîtrise de son véhicule, il pose maladroitement sa main droite sur la cuisse de la nonne.
Elle le regarde et lui lance : « Mon Père, vous souvenez-vous du Psaume 129? »
Penaud, le prêtre retire rapidement sa main et se confond en excuses.
Un peu plus loin, rongé par la tentation, il profite d’un changement de vitesse pour recommencer.
Et la religieuse, lui redemande aussitôt : « Alors Mon Père, vous souvenez-vous de Psaume 129? »
Il rougit une fois de plus et retire sa main, balbutiant « Désolé, ma soeur, la chair est faible ».
Arrivée au couvent, la nonne descend de la voiture sans dire un mot et lui jette un regard sans équivoque. Le prêtre se précipite sur la première bible qu’il trouve, à la recherche du Psaume 129 :
«Allez de l’avant, cherchez toujours plus haut, vous trouverez la gloire»

Morale de la leçon 2 :
Au travail, soyez toujours bien informé ou vous risquez de passer à côté de belles occasions.

LEÇON 3 :
Un représentant, une employée de bureau et un directeur du personnel sortent du bureau à midi et marchent vers un petit restaurant lorsque, en passant par le jardin public, ils trouvent une vielle lampe à huile posée sur un banc.
Ils la frottent et un génie s’en échappe.
« D’habitude, j’accorde trois souhaits à celui qui m’a libéré de la lampe, mais comme vous êtres trois, vous en aurez un chacun ».
L’employée de bureau bouscule les deux autres en gesticulant: « À moi, à moi! Je veux me retrouver sur une plage déserte des Caraïbes, en vacances pour le restant de ma vie, sans aucun souci qui pourrait venir m’empêcher de profiter de la vie ».
Et pouf, l’employée de bureau disparaît aussitôt.
Le représentant s’avance à son tour : « À moi, à moi! Je veux siroter une pina colada sur une plage de Tahiti avec la femme de mes rêves! »
Et pouf, le représentant disparaît.
« C’est à toi », dit le génie en regardant le directeur du personnel.
« Je veux que ces deux là soient de retour au bureau après le déjeuner.»

Morale de la leçon 3 :
Laissez toujours un supérieur hiérarchique s’exprimer en premier.

Infinity en a un peu marre des meetup classique, alors elle lance l’idée d’un meetup d’un autre genre, à découvrir >> ici <<

🙂


Archives

Categories

Tweet Tweet Tweet

feeds