DraKo’s Lair

Darfour : simplification et moralisation du conflit

Posted on: 23/02/2006

Le conflit au Darfour est particulièrement complexe et comprend un grand nombre de dimensions d’appréciation. Les violences ont tout d’abord une origine locale et sont liées à la confrontation traditionnelle opposant les tribus pastorales aux tribus d’agriculteurs sédentarisés. Ces conflits ont émaillé l’histoire du Darfour mais depuis 20 ans, la région a connu une spectaculaire explosion démographique (passant de trois à six millions d’habitants) rendant plus âpre la lutte pour le contrôle des ressources.
Une guerre meurtrière avait déjà frappé la région à la fin des années 80, sans jamais vraiment s’éteindre. A cette dimension locale viennent s’ajouter des problématiques nationales. Ainsi, on a vu au Darfour les conséquences des jeux de pouvoirs entre factions au Soudan, un pays qui n’a jamais vraiment connu la paix depuis l’indépendance en 1956. La guerre opposant le gouvernement de Khartoum aux rebelles du Sud de l’Armée de libération populaire du Soudan a ainsi souvent eu des retombées au Darfour, le mouvement de feu John Garang ayant par le passé soutenu les mouvements rebelles du Darfour contre les forces gouvernementales et les milices leur étant associées.
On peut ajouter une dimension régionale à la crise du Darfour puisque la Libye et le Tchad sont intervenus dans ce conflit (le président tchadien Idriss Déby y a des attaches puisque c’est depuis cette région qu’il a mené son offensive pour prendre le pouvoir à Ndjamena en 1990, imitant ce que son prédécesseur Hissen Habré avait lui aussi réalisé auparavant). Enfin, notons que le Soudan n’a cessé de développer sa production pétrolière ces dernières années. La Chine y est fortement implantée et compte sur place des dizaines de milliers d’ouvriers chinois. Chevron est également implanté dans le Sud, tout comme TotalFina-Elf.
La production pétrolière peut encore être considérée comme moyenne en comparaison des grands sites d’extraction pétrolière mais les sites soudanais ont l’avantage d’être encore peu exploités et pourraient continuer à fournir du pétrole pendant une bonne quinzaine d’années.

Lire la suite sur Réseau-voltaire

Advertisements

2 Responses to "Darfour : simplification et moralisation du conflit"

Un resumé interessant. je pense que l’attention qui porté sur le darfour actuellment, et justement due a la presence de gisement de petrole, tout comme l’attention vers l’iraq et l’afghanistan, quoi que ce dernier est plutot un site de transit/pipeline.

Evidament, mais il fallait absolument faire quelques chose à ce propos, et c’est bien que finalement l’occident se décide à réagir

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Archives

Categories

Tweet Tweet Tweet

feeds
%d bloggers like this: