DraKo’s Lair

L’évangile selon Judas

Posted on: 17/04/2006

Ce dimanche, je suis tombé par hasard sur un documentaire sur France5, racontant la merveilleuse histoire du manuscrit perdu depuis presque deux millénaires t qui à refait surface, la rediffusion du documentaire se fera Samedi 6 mai à 23h00. A ne rater sous aucun prétexte.

Découverte et publication du manuscrit.

Un évangile encore inconnu vient d’être publié partiellement en anglais (The gospel of Judas) par le National géographic sociéty à Washington le 5 avril 2006. Il sera bientôt publié en allemand et en français. Cet évangile est signé “Judas”, mais comme bien des textes de la Bible, il n’a pas été rédigé par celui dont il porte le nom.

Ce document, qui est en fait une traduction d’un texte grec plus vieux encore, a été trouvé à la fin des années 1970 dans les sables égyptiens. Après être passé entre les mains de plusieurs antiquaires, Montré à trois scientifiques dans le début des années 80. Mais comme personne n’as la somme demandée par l’antiquaire Egyptien pour le vendre, le codex aboutit dans un coffre de la Citybank de Long Island, près de New York. Il y restera 16 ans, à se détériorer lentement. En 2001, Mario Jean Roberty achète le document pour la Fondation Maecenas, de Bâle, qu’il dirige. Il confie l’étude et la restauration du texte à une équipe de chercheurs sous la direction du professeur Rodolphe Kasser, qui vont replacer une à une les 1000 pièces du puzzle et traduire le texte rédigé en langue copte, (ils ont réussit à récupérer 80% de son contenu).

Il comporte plus de 62 feuillets écrits en copte dialectal. Le texte a été authentifié par la datation au carbone 14 et par l’analyse de l’encre du manuscrit. Le manuscrit est écrit en copte dialectal, l’antique langue des chrétiens d’Égypte. Il a été restauré et traduit par Rodolphe Kasser ancien professeur de coptologie à l’université de Genève.

Origine du manuscrit

Le manuscrit a été daté à une fourchette comprise entre 240 et 320 de notre ère. Le texte copte est une traduction d’un texte grec perdu composé entre 130 et 180 après J.C. Il était connu par St Irénée, premier évêque de Lyon, vers l’an 180. Celui ci en parle dans son traité “Contre les hérésies” en dénonçant le caractère hérétique de cet évangile qui est inspiré par le gnosticisme.
Selon Irénée, l’Évangile de Judas serait l’œuvre principale d’une secte appelée « Les Caïnites » (les héritiers de Caïn). En parlant de cette secte, Iréné a écrit : «ils déclarent que Judas le traître était bien avisé de ces choses, et que lui seul, connaissant la vérité comme aucun autre, a accomplit le mystère de la trahison. Ils ont produit une histoire fictive de ce genre, qu’ils ont appelé l’Évangile de Judas».

La relation entre Jésus et Judas

Ce texte donne une présentation de la relation entre Jésus et Judas très différente de celle qui se trouve dans les textes du Nouveau Testament. Il montre Judas non pas comme un traître, mais comme l’apôtre le plus proche de Jésus, le seul qui ait vraiment compris son message.
Judas a accompli la volonté divine en livrant Jésus. Cet évangile présente Judas comme un initié. Il savait que le sacrifice de Jésus était indispensable à la rédemption du monde. Disciple bien aimé du Christ, il aurait eu la plus difficile des missions à accomplir : livrer Jésus. Qui en le livrant , aurait suivi sa demande.

Le contenu du texte de L’évangile de Judas

Le texte débute par ces mots: «Voici la parole cachée de la révélation dont Jésus s’est entretenu avec Judas Iscariote pendant une semaine trois jours avant qu’il ne célèbre la Pâques.» Le récit commence par montrer Jésus qui rejoint ses disciples en train de prépare la Pâque. Jésus leur explique que la Pâque est inutile, mais ils ne comprennent pas, sauf Judas. Jésus demande alors à Judas de le livrer. Le texte comporte une longue conversation entre Jésus et Judas. Jésus dit à Judas “Écarte-toi des autres. Je t’enseignerai les mystères du royaume. Tu pourras l’atteindre, mais pour cela, tu souffriras beaucoup”. Il se termine par la rencontre entre Judas et Jésus quand on vient l’arrêter.

Jésus révèle le vrai Dieu qui est bon et qui veut sauver le monde. Mais pour cela son sacrifice est nécessaire, et c’est pourquoi il demande à Judas de le livrer. Jésus a choisi Judas pour accomplir son destin et le libérer de son corps matériel, de son enveloppe terrestre. Il lui dis : “Tu surpassera tous les autres, car tu sacrifieras l’homme qui me sert d’habit”. Comment interpréter cette phrase ? Elle est typique de la conception gnostique. Les gnostiques cherche la manière de libérer leur énergie vitale du corps matériel dans lequel l’âme est emprisonnée.

La gnose

La gnose est un courant de pensée complexe qui a pris des formes diverses et comporte différents aspects. C’est d’abord une philosophie ésotérique où l’on trouve le salut par l’initiation aux mystères cachés. C’est aussi une conception dualiste qui oppose l’esprit (l’âme) et la matière qui est mauvaise.
Pour la gnose, le Dieu véritable est caché aux yeux des hommes par un dieu inférieur créateur du monde, le dieu de la Bible. La gnose rejette donc le dieu de l’Ancien testament qu’elle considère comme un démiurge diabolique. Ce démiurge est responsable de toutes les imperfections du monde. Le monde crée est infecté par le mal, les ténèbres et le péché. Pour la gnose, Jésus est un maître spirituel chargé de guider les hommes vers la connaissance du vrai Dieu caché.
Le mouvement gnostique est apparu au alentour de 70 après J-C et c’est développé jusqu’au 4ème siècle. Le monde chrétien était très divers à ses début. Après 313, date ou le culte chrétien est autorisé par l’empire romain, l’Église a écarté les textes gnostiques du canon officiel des textes bibliques et les appelés apocryphes. Beaucoup de manuscrits de ces textes ont peu à peu disparu.

«Judas et Jésus remontent en moi.
Parce que ma vie devient comme une forêt noire où je m’enfonce. Je suis par moments étranglé par le respect puis en proie à la curiosité.
Ma vocation je la subis. L’un après l’autre mes poèmes me quittent, déménagent, mais
il me semble encore écrire des souvenirs avec les mots de plusieurs poètes engloutis, enfuis au bout du monde, de passage dans ma conscience, à demi visibles.
Je ne sais plus d’où vient telle voix, je pénètre, je tâtonne dans les buisssons obscurs, sur les sentiers à la fin de l’âge. Où il faudrait être une bête, avoir son savoir aussi.»
Maurice Chappaz, Evangile selon Judas, Gallimard, 2001

Advertisements

16 Responses to "L’évangile selon Judas"

haya behi!
et moi j’etais le 13 eme apotre!

FYI :Le documentaire diffusé par la chaine TV National Geographic sur l’Evangile de Judas, a été tourné dans une large partie en Tunisie avec des acteurs Tunisiens tels que Taoufik El Bahri ( rôle de l’egyptien qui a vendu le manuscrit à des étrangers), Mohamed Ali Ben Jomaa, Mohamed Ali Nehdi ( figurent parmi les 12 apôtres du Christ) etc…Idem pour le documentaire sur le gladiateur Spartacus et qui a été diffusé par la même chaine TV.

>> Dib’s : va draguer plutôt les filles et laisse les sujets sérieux aux grandes personnes.

>> Hannibal : a fait je le sais, vu que j’ai vu le documentaire à la première diffusion, mais il me semblait pas que l’information était pertinante

Eh bien tant mieux! Je ne savais pas qu’il faut poster des commentaires “pertinants”.Tu peux en deduire la différence entre le commentaire précédent et le mien! J’ai voulu juste ajouter une petite note, qu’au moins nos chers lecteurs tunisiens pourraient la trouver intéressante même si elle semble, selon toi, hors sujet par rapport à ton billet:) Salam

Hmm suceptible le Hannibal, fallait pas prendre mon commentaire comme une critique, mais comme une information, moi je l’ai pas mentioné, parceque je ne pensais pas que c’été un plus dans mon post en plus je parle pas vrament du documentaire mais de l’évangile.

Maintenant quand à ton commentaie tu es libre de mettre ce que tu veux et ce que tu as envie, même si c’été pas en rapport avec le contenu du post, (pour preuve le commentaire lague-à-la-con de Dib’s, ou les invitations au meetups de Skydancer dans les autres posts)

Tu vois ce que je veux dire ?

Ya sidi ma tetghachech 7aak 3alya 😉

c’etait la secte des gnostiques qui etait probablement à l’origine de l’ecrit entre 280 et 350 apres JC, ils considéraient que Juda etait un heros et cherchaient son pardon. D’apres eux Jesus lui meme lui avait demandé de le dénoncer pour libérer l’etre extraordinaire qui est en lui.

@ Drako: mais non c’était pas mon intention 🙂 et en plus ne t’en fais pas ca me fera toujours plaisir de lire tes billets et de les commenter:) aller un sourire pour hannibal :)). Bonne continuation!

>> Cornwell : ouais propable, on ne sais pas vraiment qui as écrit les évangiles, mais ce que tu as dis rejoint la these soutenu dans l’évangile de Judas

>> Hannibal : aya behi sallaktha 😉

Merci pour ces information. Je note deja le rdv pour la prochaine rediffusion …

Je t’emprie à ne pas rater ce documentaire, passionant

tens.. J’ai vu le documentaire:)
J’approuve l’insistance de Drako, c’est vraiment interessant..

PS. Je crois que le mec qui fait le rôle de l’égyptien est un acteur Tunisien (el Beji dans le feuilleton choufli 7al)..

Non?

tens.. J’ai vu le documentaire:)
J’approuve l’insistance de Drako, c’est vraiment interessant..

PS. Je crois que le mec qui fait le rôle de l’égyptien est un acteur Tunisien (el Beji dans le feuilleton choufli 7al)..

Non?

>> Esprit de Jack : je remarque qu’on as un point commun on lis les posts mais pas les commentaires 🙂
cette précision à été apporté par Hannibal
je cite : “…Taoufik El Bahri ( rôle de l’egyptien qui a vendu le manuscrit à des étrangers), Mohamed Ali Ben Jomaa, Mohamed Ali Nehdi ( figurent parmi les 12 apôtres du Christ) …”

désolé désolé.

désolé désolé.

Mais il n’y a pas à l’être cher ami

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Archives

Categories

Tweet Tweet Tweet

feeds
%d bloggers like this: