DraKo’s Lair

Latin lover

Posted on: 25/04/2006

Une jolie célibataire veut réaliser son rêve le plus cher: avoir un enfant qui ressemble à Julio Iglesias.

Un jour, elle passe devant la Samaritaine, le magasin avec la célèbre pub: “on trouve de tout a la Samaritaine..”

Elle se dit que peut être… Prenant son courage à deux mains, elle entre dans le grand magasin et aborde un vendeur:
– Bonjour… euh hum voila, j’ai vu la pub dehors et je me demande si euh, on trouve vraiment de tout à la Samaritaine?
– Bien sûr madame, demandez nous ce que vous voulez
– Je voudrai un enfant qui ressemble à Julio Iglesias.
Ayant avoué son rêve le plus secret, elle se fait toute petite et rougit…
– Oui bien sûr, venez avec moi on va voir le catalogue. Alors Julio, Julio… Oui voilà. Bien écoutez demain dans la soirée, quelqu’un va passer pour ce service. Ça vous coûtera 10 000 euros. Satisfait ou remboursé! Vous ne craignez absolument rien car nous vous garantissons le résultat.

Elle rentre chez elle toute contente et se prépare pour le grand jour.
Le lendemain, elle va acheter une bonne bouteille de Mumm Cordon Rouge, se fait belle et puis la sonnerie de l’interphone retentit dans l’appartement.
Elle ouvre et là, un peu surprise, elle a devant elle un immense noir de 2 mètres de haut… Mais le gars est tout sourire:
– Madame, bonjour je viens pour l’enfant qui doit ressembler à Julio Iglesias
– Euh oui… Bien… Entrez je vous prie.

Ils discutent un peu, le black lui confirme le coup du satisfait ou remboursé, ils prennent quelques verres de champagne puis le black se fait plus pressant:
– Bien madame, c’est que j’aimerai ne pas rentrer trop tard chez moi ce soir, alors, on y va, on le fait ce gamin?

Et ils passent dans la chambre…

9 mois plus tard, la sage femme de la maternité lui tend son petit qui ressemble comme 2 gouttes d’eau à son idole Julio.

Alors là, c’est vraiment l’explosion de joie et la dame est au comble du bonheur.

Mais quelques jours plus tard, elle s’en retourne à la Samaritaine pour demander des explications car toute cette affaire lui semble étrange.
Elle raconte tout ce qui s’est passé il y a neuf mois au responsable de la samaritaine, et rendez-vous est pris pour le lendemain avec le père de son enfant.

Le grand black arrive le lendemain et se lance dans les explications:
– Vous voyez madame, je prends le taxi le matin pour aller travailler: la musique dans le taxi: Julio Iglesias; j’arrive au boulot, les collègues écoutent Julio Iglesias; le soir je rentre chez moi, dans l’ascenseur: Julio Iglesias…; dans l’appartement, ma fille écoute Julio Iglesias, dans
le couloir un poster grandeur nature de Julio Iglesias; la télé: le concert de Julio Iglesias…
Alors vous comprenez, moi madame, Julio Iglesias… j’en ai plein les couilles!!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Archives

Categories

Tweet Tweet Tweet

feeds
%d bloggers like this: