DraKo’s Lair

Archive for June 2009

Des traces ont été observées par l’équipage d’un avion de ligne de la compagnie brésilienne TAM alors qu’il se trouvait dans l’espace aérien du Sénégal, précise l’armée de l’air brésilienne, qui enquête sur cette information.

La compagnie aérienne a précisé que son équipage avait vu des “points lumineux” à la surface de l’océan à 800 milles (1.300 km) de l’archipel Fernando de Noronha. L’appareil venait de dépasser ces îles situées à 350 km de la côte brésilienne au moment du dernier contact. Cette découverte a également été mentionnée par le vice-président brésilien, Jose Alencar, qui a précisé que le pilote de la TAM avait vu “quelque chose en feu” sur l’océan.

Le vol AF447 avec 228 personnes à son bord a disparu dans la nuit de dimanche à lundi après son décollage de Rio de Janeiro au-dessus de l’Atlantique pour des raisons encore inconnues. Selon Pierre-Henri Gourgeon, directeur général d’Air France-KLM, “la zone (d’impact) est à peu près identifiée au niveau de l’Atlantique, qui peut être cernée à quelques dizaines de nautiques près avec l’espoir de retrouver des restes de l’épave ou de détecter les émissions des balises Argos”

Info peu problable mais je partage quand même. D’après mon expériance dans l’aerien il n’est pas possible à un avion de ligne de voir quoi que ce soit à 390FL (une dizaine de km).

On verra …

Advertisements

AF_A330_mapL’Airbus A330-200 d’Air France a disparu au-dessus de l’océan Atlantique au cours d’un vol entre Rio de Janeiro (Brésil) et Paris (France). L’appareil transportait 216 passagers et 12 membres d’équipage. Il s’est abîmé dans l’océan, tuant les 228 occupants.

Le Vol Air France AF447 avait décollé de Rio de Janeiro à destination de Paris. Trois heures après le décollage, alors que l’appareil survolait l’océan Atlantique, l’équipage a reporté traverser un orage avec de fortes turbulences. Quelques minutes plus tard, le centre d’Air France a reçu un message automatisé en provenance de l’A330 et indiquant une panne des circuits électriques de l’appareil. C’est la dernière information enregistrée en provenance du vol AF447. Six minutes plus tard, l’armée de l’air brésilienne indiquait que l’appareil n’avait pas contacté les contrôleurs comme ceci avait été prévu. Très vite, les recherches pour retrouver l’A330 se sont organisées.

Les premières hypothèses des média indiquaient que l’accident était du a l’impact avec la foudre. Ceci est peu probable puisque la foudre seule ne peut pas conduire à un tel accident. Il est davantage probable que l’appareil ait subi une panne électrique qui a rendu inutilisable les systèmes de communication radio et radar, et qui aurai rendu l’avion plus vulnérable face à un violent orage.

Date :                           01 JUN 2009
Type/Sous-type :   Airbus A330-200
Compagnie :             Air France
Immatriculation :  F-GZCP
Equipage :                 12 membres d’équipage à bord
Passagers :                216 passagers à bord
Dégats  :                     Perte Totale
Lieu :                          Océan Atlantique
Numéro de vol :     447


Archives

Categories

Tweet Tweet Tweet

feeds