DraKo’s Lair

Archive for April 2006

Un gars entre dans un bar et aperçoit un de ses potes, l’air complètement désoeuvré, avachi sur le comptoir, avec 4 ou 5 verres vides devant lui.
Il s’assoit à côté de lui et lui demande ce qui ne va pas.
“Eh bien, tu te rappelles de cette nana à mon boulot, avec qui je voulais sortir? Celle qui me donne une érection à chaque fois que je la vois?
– Oui, répond le gars en souriant, tu m’en as assez parlé!
– Eh bien, finalement, j’ai trouvé le courage de lui demander par e-mail et elle a accepté…
– Eh, mais c’est génial! Quand est-ce que vous avez rendez-vous?
– C’était ce soir, il y a une heure… Je suis allé chez elle, mais comme j’avais peur d’avoir une érection au moment de l’avoir en face de moi à la porte, j ai pris du gros ruban adhésif et je me suis scotché la bite le long de ma jambe… Comme ça, impossible de voir quoi que ce soit pour le cas où j’attrape le gourdin…
– C’est une sage décision!, Ponctue le copain
-. ..Enfin, j’arrive à sa porte, et là elle m’ouvre, habillée avec une jupe hyper courte et un décolleté incroyable!
– Et alors?
– Alors? Je lui ai envoyé mon pied dans la gueule…”

J’été sur le le blog de Heliodore, et je suis tombé sur un post merveilleux.

Je te laisse découvrir, vas-y

J’été sur le le blog de Heliodore, et je suis tombé sur un post merveilleux.

Je te laisse découvrir, vas-y

Petit Coquin :

Sans montage :

J’ai entendu ce matin à la radio qu’une terrible tremblement de terre avait frappé le Mexique.

C’est le plus gros tremblement de terre jamais enregistré de par le monde et les dégâts sont littéralement inestimables: plus d’électricité, des milliers de maisons et d’immeubles détruits, et pire encore, on compterait 150 000 morts, et au moins un million de blessés.

Immédiatement, tous les chefs d’états des pays industrialisés ont assuré les autorités mexicaines et les mexicains de leur sympathie et de leur compassion.

La France va envoyer ses équipes de pompiers spécialisés dans les catastrophes naturelles, le Canada va envoyer sa police montée pour parer au risque de pilage.
L’Espagne a promis d’envoyer de la nourriture, la Grande-Bretagne concédera un prêt pour aider aux secours puis à la reconstruction, l’Italie et le Portugal ont prévu d’envoyer des équipes de maçons…

Et le président Bush a promis d’envoyer 150 000 Mexicains de remplacement.

Le progrès s’immisce partout, même au plus profond de l’Afrique la plus noire.
Ainsi, un groupe d’étudiants anthropophages, bien décidés à quitter le continent, postula pour un stage d’une année complète dans une grande entreprise informatique des États-Unis.

Les jeunes Africains s’acclimatent très bien et semblent s’intégrer parfaitement aux us et coutumes du pays et de leur boîte, se faisant régulièrement complimenter par leur maître de stage.

Cependant, quelques semaines plus tard, le chef du service vient les interroger:
– Vous travaillez très bien. Mais nous avons un problème dans la division: une femme de ménage a disparu. Est-ce que vous savez ce qu’elle est devenue?

Les cannibales jurent ne pas savoir de quoi il retourne.

Dès que le chef est parti, le plus déluré des cannibales demande:
“Quel est le con parmi vous qui a bouffé la femme de ménage?”

Timidement, une petite voix répond:
– C’est moi…

Alors le premier s’écrie:
– Pauvre imbécile, depuis 4 semaines, nous ne nous nourrissons que de
chefs de service, d’ingénieurs et d’avocats afin que personne ne remarque rien, et toi, il faut que tu bouffes la femme de ménage!!

Une jolie célibataire veut réaliser son rêve le plus cher: avoir un enfant qui ressemble à Julio Iglesias.

Un jour, elle passe devant la Samaritaine, le magasin avec la célèbre pub: “on trouve de tout a la Samaritaine..”

Elle se dit que peut être… Prenant son courage à deux mains, elle entre dans le grand magasin et aborde un vendeur:
– Bonjour… euh hum voila, j’ai vu la pub dehors et je me demande si euh, on trouve vraiment de tout à la Samaritaine?
– Bien sûr madame, demandez nous ce que vous voulez
– Je voudrai un enfant qui ressemble à Julio Iglesias.
Ayant avoué son rêve le plus secret, elle se fait toute petite et rougit…
– Oui bien sûr, venez avec moi on va voir le catalogue. Alors Julio, Julio… Oui voilà. Bien écoutez demain dans la soirée, quelqu’un va passer pour ce service. Ça vous coûtera 10 000 euros. Satisfait ou remboursé! Vous ne craignez absolument rien car nous vous garantissons le résultat.

Elle rentre chez elle toute contente et se prépare pour le grand jour.
Le lendemain, elle va acheter une bonne bouteille de Mumm Cordon Rouge, se fait belle et puis la sonnerie de l’interphone retentit dans l’appartement.
Elle ouvre et là, un peu surprise, elle a devant elle un immense noir de 2 mètres de haut… Mais le gars est tout sourire:
– Madame, bonjour je viens pour l’enfant qui doit ressembler à Julio Iglesias
– Euh oui… Bien… Entrez je vous prie.

Ils discutent un peu, le black lui confirme le coup du satisfait ou remboursé, ils prennent quelques verres de champagne puis le black se fait plus pressant:
– Bien madame, c’est que j’aimerai ne pas rentrer trop tard chez moi ce soir, alors, on y va, on le fait ce gamin?

Et ils passent dans la chambre…

9 mois plus tard, la sage femme de la maternité lui tend son petit qui ressemble comme 2 gouttes d’eau à son idole Julio.

Alors là, c’est vraiment l’explosion de joie et la dame est au comble du bonheur.

Mais quelques jours plus tard, elle s’en retourne à la Samaritaine pour demander des explications car toute cette affaire lui semble étrange.
Elle raconte tout ce qui s’est passé il y a neuf mois au responsable de la samaritaine, et rendez-vous est pris pour le lendemain avec le père de son enfant.

Le grand black arrive le lendemain et se lance dans les explications:
– Vous voyez madame, je prends le taxi le matin pour aller travailler: la musique dans le taxi: Julio Iglesias; j’arrive au boulot, les collègues écoutent Julio Iglesias; le soir je rentre chez moi, dans l’ascenseur: Julio Iglesias…; dans l’appartement, ma fille écoute Julio Iglesias, dans
le couloir un poster grandeur nature de Julio Iglesias; la télé: le concert de Julio Iglesias…
Alors vous comprenez, moi madame, Julio Iglesias… j’en ai plein les couilles!!


Archives

Categories

Tweet Tweet Tweet

feeds